Archives pour la catégorie patrimoine naval

15 Aout Fêtes de la mer – 8ème manche- La bénédiction des bateaux

Le 15 Aout est une date importante dans la vie locale d’Arcachon. Ce jour là, à lieu la traditionnelle fêtes de la mer et la bénédiction des navires, par l’archevêque de Bordeaux, Monseigneur Jean-Paul James

Bénédiction des bateaux par Monseigneur Jean-Paul James, sous l’oeil du maire Yves Foulon © Radio France – Stéphane Hiscock

Ce fût aussi une journée compliquée pour nous les pinasseyres.

A peine remis des orgies gustatives de la régate du 13 Aout au Canon, c’est le ventre bien rempli que nos valeureux navigants se sont alignés sur la plage Thiers.

Un lieu idéal pour permettre aux indigènes et aux estivants de nous rencontrer et d’apprécier nos embarcations. Une question récurrentes à laquelle nous avons répondu fréquemment :

« Comment devient t’on pinasseyre? »

Pour cela il suffit d’avoir un petit peu le pied marin, un bon bon appétit et être étanche dans tous les sens du terme.

Nos amis de Gujan en fâcheuse posture, mais ils sont repartis, bravo à eux, ce sont des pinasseyres confirmés

Un public nombreux s’est réuni au bout de la jetée Thiers pour admirer la procession des navires, à voiles , à moteur, tous pavoisés haut en couleur.

Public sur la jetée Thiers © Radio France – Stéphane Hiscock

Le repas

Après l’effort le réconfort, les pinassyeres se sont retrouvés autour d’une paëlla à l’ombre des tamaris de la place Thiers, et comme à l’accoutumée dans la joie et la bonne humeur.

Bien évidemment la Teychine était présente et fière d’arborer le polo officiel des régatiers du championnat du monde, qui est je vous le rappelle fourni par Pinasse Collection Arcachon , sponsor officiel des régates.

La régate

Le parcours de la régate était sommes toutes relativement simple, vu des yeux d’un néophyte.

Faire 5 fois le tour de 2 bouées, est par définition pas très compliqué. Mais c’était sans compter le fort courant, marée montante et coeff de 94 et la circulation à cet endroit. En résumé et pour faire simple, la Teychine malgré un équipage combatif a fait en réalité une trentaine de fois des tentatives pour passer uniquement la première bouée. Je peux vous dire que la queue de la baleine, on l’a connais sous toutes ses coutures.

Equipage de La Teychine, pinasse à voile © Radio France – Stéphane Hiscock

et je peux vous assurer qu’à la fin on était tous HS, merci à tous

Vous l’aurez compris, de nombreuses pinasses n’ont réussis à faire ce parcours, et selon mes informations, malgré une lutte acharnée au départ, cette régate ne rentrera pas dans le classement

Bien sûr, tout cela était supervisé par l’œil impartial de la radieuse Nelly, chargée de comptabiliser les tours, mais qui au final au nombre très restreint de pinasses ayant franchies la ligne d’arrivée s’est demandée si elle ne s’était pas trompée de régate…

Nelly on t’adore 🙂

Bien évidemment je ne finirais pas sans remercier nos photographes ,Stéphane Hiscock de Radio France, mais aussi Gérard Thiry et Jean Paul Deyres. Pour ces des derniers , je vous avais promis des confidences dans mon précédent article.

Sachez Mesdames et messieurs que vivement que la saison se termine..

L’un se prend pour une abeille et l’autre pour un kingkong… comme quoi, devenir pinasseyre n’est pas vraiment une synécure, que dieu préserve leurs âmes…..

rendez-vous le 27 Aout pour la régate de Claouey, ou vous retrouverez nos 2 compères photographes dans d’autres déguisements, et selon mes sources, ça va envoyer du bois

Fêtes du port de la Teste 4, 5 et 7 Aout Régate des Maires, 6ème manche.

Week-end chargé, mouvementé et ensoleillé pour les valeureux pinasseyres que fût ces 3 jours des fêtes du port de La Teste.

Course chronométrée à la rame

Au programme, le premier jour une épreuve chronométrée de course à la rame. Epreuve pour laquelle une technologie de pointe a été utilisée, celle du chronomètre à sablier rempli de caillou. Du côté de la Teychine, la force herculéenne de notre rameur Anthony à eu raison d’une rame, qui s’est brisée lors de la mise en place sur la ligne de départ. Malgré ces petits incidents, la course s’est achevée dans la joie et la bonne humeur autour de différents plats roboratifs et au son des bandas. Bravo à nos amis de la Testerine qui ont gagnés cette épreuve.

Course en ligne à la rame

La seconde journée à été l’occasion d’une course à la rame en ligne, où les différents équipages se sont affrontés dans une lutte acharnée. De très belles passes d’armes ont réjoui les nombreux spectateurs présents pour encourager les 5 pinasses participantes. La Teychine a assurer le spectacle dans le rush final en étant au coude à coude entre la Voltigeuse et la Boïenne. Notre dame, pinasse emblématique d’Arcachon à remporté le trophée, l’hippocampe symbole de La Teste. A la Teychine nous sommes prévoyant et anticipons sur la prochaine course, à défaut de pouvoir s’entraîner à ramer comme nous le voudrions, nous nous sommes entrainés à manipuler cet hippocampe tant convoité en vue de notre victoire l’an prochain.

La Régate des Maires

La dernière épreuve tant attendue, la Régate des Maires , a clôturé ces fêtes du port. Pour rappel ,cette course est légèrement différente des autres dans le sens où chaque équipage embarque comme équipier l’élu de sa commune. Mr François Deluga, maire du Teich a délégué la tâche à notre premier adjoint, Mr Cyril Socolovert.

Le départ de cette régate a été très disputé. La Teychine à pris le dessus sur plusieurs concurrents en se plaçant idéalement dans le peloton, et c’est avec un malin plaisir que nous sommes passés haut la main, il faut le signaler, devant nos amis de la Canaleyre, pinasse de Gujan Mestras. Notre barreur Paul à encore une fois de plus démontré son talent à naviguer sur la Teychine.

Bien entendu, je ne peux que remercier nos deux célèbres compères photographes Jean Paul Deyres et Gérard Thiry aussi inséparables l’un de l’autre que l’amure de sa voile pour leurs photos de cette petite bafouille. Merci à vous deux.

Merci également à tous les équipages qui tous les week-end de régate se « tire la bourre » pour le plus grand plaisir des spectateurs et pour avoir le plaisir de naviguer sur notre beau bassin à bord de ce bateau que le monde entier nous envie, la pinasse à voile.

Cette course à bien évidemment été retransmise sur les ondes par nos confrères de TVBA , la télévision du Bassin d’Arcachon

https://fb.watch/eNSTdPnooq/

Rendez-vous le 13 Août pour la 7ème manche de ce championnat qui va se dérouler au Canon.

Le 15 Août verra la traditionnelle bénédiction des bateaux sur la jetée Thiers à Arcachon.

Pinasseyrement votre

Régate du Moulleau 24 juillet 2022 5ème manche catégorie RED…

C’est sous un ciel radieux que ce dimanche 24 juillet s’est déroulé la 5ème manche du championnat du monde de pinasses à voiles.

Avant tout je tiens au nom de l’association remercier l’équipage du bac à voile Didier Muller pour son accueil. En effet celui-ci s’est gentiment proposé à nous tracter depuis Arcachon jusqu’au lieu du crime, à savoir la plage du Moulleau. Ce bateau à une histoire, je vous invite à visiter cette page http://www.bacavoile-didiermuller.fr/pages/historique.html .Pour la petite note historique, et sauf erreur de ma part, ce bac à voile, construit par des passionnés, a été mis à l’eau au port du Teich en juin 2018.

L’équipage du Didier Muller et celui de la Teychine

Revenons à nos moutons, la régate du Moulleau est renommée pour ces incidents de courses, et son pot de remise des prix , sur ce point j’y reviendrais plus bas dans cet article.

Comme d’habitude cette régate a débutée par un briefing dans toutes les règles de l’art pour en définir la tactique de course.

Il est ressorti de ce briefing une tactique, qu’aucune pinasseyres ne pourra égalée, c’est la tactique du RED.

A savoir R pour ramage E pour écopage et D pour déssalage.

Hé oui malheureusement nous avons déssalé (chaviré si vous préférez) à la suite d’une lutte acharnée avec une mauvaise voie d’eau, d’où l’écopage, le ramage ayant été fait pour se mettre en place, et pour éviter un bac à voile.

Sans cela, le départ certes laborieux de notre côté, bon on à fait l’animation des touristes et locaux sur la plage , a vu une lutte acharnée entre la quinzaine de pinasses pour arracher la pôle position.

Dans toutes courses, il existe des risques. cette fois ci nous l’avons pris. Gand mât , grande voile, départ affûté sur le bout des ongles et handicap sur la coque . Cela amène à une réflexion au vu du résultat.

Réflexion que nous avons faites sur le retour en ce qui concerne la dynamique des fluides. En résumé, pour décrire mathématiquement les propriétés d’un fluide en mouvement, deux systèmes cohabitent, l’un et l’autre présentant des avantages dans des situations particulières. Il s’agit de la description lagrangienne et de la description eulérienne. Tandis que la première consiste à observer les modifications des propriétés d’une particule fluide que l’on suit dans son mouvement, la seconde se place en un point fixe du milieu à l’étude et observe les modifications des propriétés du fluide qui défile en ce point.

Bref si l’on traduit cette explication technique quand l’eau monte , c’est qu’il y a un trou mais qu’au bout d’un moment l’eau de dedans fait concurrence à l’eau de dehors et on coule plus. La preuve en image, et nous avions 2 spécialistes à bord (Alain et Olivier) qui nous ont confirmés cette théorie.

Au final, le plus heureux , cela été notre président qui a pu faire un tour de manège à l’oeil , je tiens à préciser qu’il n’a pas attrapé la queue du Mickey…

En effet la tradition à la régate du Moulleau veut que l’équipage qui termine dernier fasse un tour de manège

D’ailleurs une question m’interpelle, ne serait ce pas un ordre des hautes instances dirigeantes de la Teychine qui à souhaité nous envoyer au « casse-pipe » dans le but ultime de faire un tour de manège..? That’s the question… (une enquête est en cours)

En dernier lieu, à titre personnel, un grand merci à Anthony pour l’intendance, sans toi nous n’y aurions pas participé à cette régate.

Et merci à Alexia pour ses idées, car faire un post sur une régate comme celle ci c’est pas simple.

Rendez-vous pour les fêtes du port à La Teste le 04 Aout à partir de 20H pour une course à la rame, à laquelle nous participerons et surtout le 07 pour la régate des maires.

Petite pensée à notre photographe attitré Jean Paul Deyres qui pour une fois était seul. La majorité des photos de cette bafouille vienne de lui. Merci à toi, mais ne t’en fait pas Paulo, il va revenir ton Gérard…