15 Aout Fêtes de la mer – 8ème manche- La bénédiction des bateaux

Le 15 Aout est une date importante dans la vie locale d’Arcachon. Ce jour là, à lieu la traditionnelle fêtes de la mer et la bénédiction des navires, par l’archevêque de Bordeaux, Monseigneur Jean-Paul James

Bénédiction des bateaux par Monseigneur Jean-Paul James, sous l’oeil du maire Yves Foulon © Radio France – Stéphane Hiscock

Ce fût aussi une journée compliquée pour nous les pinasseyres.

A peine remis des orgies gustatives de la régate du 13 Aout au Canon, c’est le ventre bien rempli que nos valeureux navigants se sont alignés sur la plage Thiers.

Un lieu idéal pour permettre aux indigènes et aux estivants de nous rencontrer et d’apprécier nos embarcations. Une question récurrentes à laquelle nous avons répondu fréquemment :

« Comment devient t’on pinasseyre? »

Pour cela il suffit d’avoir un petit peu le pied marin, un bon bon appétit et être étanche dans tous les sens du terme.

Nos amis de Gujan en fâcheuse posture, mais ils sont repartis, bravo à eux, ce sont des pinasseyres confirmés

Un public nombreux s’est réuni au bout de la jetée Thiers pour admirer la procession des navires, à voiles , à moteur, tous pavoisés haut en couleur.

Public sur la jetée Thiers © Radio France – Stéphane Hiscock

Le repas

Après l’effort le réconfort, les pinassyeres se sont retrouvés autour d’une paëlla à l’ombre des tamaris de la place Thiers, et comme à l’accoutumée dans la joie et la bonne humeur.

Bien évidemment la Teychine était présente et fière d’arborer le polo officiel des régatiers du championnat du monde, qui est je vous le rappelle fourni par Pinasse Collection Arcachon , sponsor officiel des régates.

La régate

Le parcours de la régate était sommes toutes relativement simple, vu des yeux d’un néophyte.

Faire 5 fois le tour de 2 bouées, est par définition pas très compliqué. Mais c’était sans compter le fort courant, marée montante et coeff de 94 et la circulation à cet endroit. En résumé et pour faire simple, la Teychine malgré un équipage combatif a fait en réalité une trentaine de fois des tentatives pour passer uniquement la première bouée. Je peux vous dire que la queue de la baleine, on l’a connais sous toutes ses coutures.

Equipage de La Teychine, pinasse à voile © Radio France – Stéphane Hiscock

et je peux vous assurer qu’à la fin on était tous HS, merci à tous

Vous l’aurez compris, de nombreuses pinasses n’ont réussis à faire ce parcours, et selon mes informations, malgré une lutte acharnée au départ, cette régate ne rentrera pas dans le classement

Bien sûr, tout cela était supervisé par l’œil impartial de la radieuse Nelly, chargée de comptabiliser les tours, mais qui au final au nombre très restreint de pinasses ayant franchies la ligne d’arrivée s’est demandée si elle ne s’était pas trompée de régate…

Nelly on t’adore 🙂

Bien évidemment je ne finirais pas sans remercier nos photographes ,Stéphane Hiscock de Radio France, mais aussi Gérard Thiry et Jean Paul Deyres. Pour ces des derniers , je vous avais promis des confidences dans mon précédent article.

Sachez Mesdames et messieurs que vivement que la saison se termine..

L’un se prend pour une abeille et l’autre pour un kingkong… comme quoi, devenir pinasseyre n’est pas vraiment une synécure, que dieu préserve leurs âmes…..

rendez-vous le 27 Aout pour la régate de Claouey, ou vous retrouverez nos 2 compères photographes dans d’autres déguisements, et selon mes sources, ça va envoyer du bois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s